Avocat à Douai et Annoeullin

Le Cabinet est composé de Maître Anne-France VACHON-SIBILLE et de Maître Orlane REGODIAT.

Je jure comme avocat d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité.

Maître Anne-France VACHON-SIBILLE

En ayant prêté serment en 1988 à 23 ans, je me suis d'abord forgée une solide formation dans un important cabinet généraliste inter barreau. Puis je me suis installée dans le Nord, à DOUAI devant la Cour d'Appel où j'exerce en tant qu'avocate, depuis plus de 20 ans.

Je privilégie le contact direct avec la clientèle. Dotée d'une structure légère, je suis facilement accessible. 
Mon cabinet d'avocat principal est situé juste en face de la Cour d'Appel de DOUAI (59), permettant une efficacité et une rapidité accrue pour toutes vos démarches judiciaires devant les Tribunaux. Mon cabinet secondaire se trouve à ANNOEULLIN, dans le ressort du Tribunal de Grande Instance de LILLE (59). La proximité avec le Pas-de-Calais me permet également d'intervenir rapidement devant le Tribunal de Grande Instance de BETHUNE (62).

Je reçois sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9 Heures à 19 Heures et le samedi matin de 9 Heures 30 à 12 Heures 30.

Maître Orlane REGODIAT

Après un parcours scolaires scientifique, un cursus universitaire en droit privé et plusieurs expériences en protection de l’enfance, j’ai donc décidé d’exercer la profession d’Avocat.
Sportive, il me fallait un métier dynamique.


Diplômé en 2016, je m’efforce à mettre au profit des clients trois qualités essentielles : l’humanité, la réactivité et la rigueur.


C’est donc naturellement que je me suis tournée vers le droit de la Famille. En effet, les situations familiales difficiles tout comme l’accompagnement des mineurs en danger imposent une approche humaine mais également rapide et efficace des situations.
L’équilibre parfait est trouvé en abordant une branche plus juridique de la matière : le droit patrimonial de la famille.


En effet, j’apprécie accompagner les clients chez le Notaire pour les aider à déchiffrer les règles complexes de la séparation de leur patrimoine

Consultez également :