• Écoute
  • Rapidité
  • Proximité
  • Accessibilité

Coordonnées

Cabinet de Douai
44 place Charles de Pollinchove
59500 DOUAI

Tél : 03 27 94 59 19
Port : 06 31 55 36 36
Fax : 09 71 70 55 30

Cabinet d’Annoeullin
14 bis rue Pierre Ogée
59112 ANNOEULLIN

Tél : 03 20 86 84 40

mail : maitre.vachon@orange.fr

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Je divorce que va comprendre mon bébé?

Je divorce que va comprendre mon bébé?

Le 28 mars 2013

 1- Vous divorcez, votre petit dernier a moins de 2 ans, que va-t-il comprendre ? 

Le tout-petit, entre 5 et 7 mois, reconnaît un visage présenté sur une photo même une semaine plus tard. On sait également qu'il distingue très tôt la voix et l'odeur de sa mère et ressent la présence ou l'absence du père. Même s'il n'a pas les capacités de penser, le tout-petit a les capacités de se souvenir, et ses souvenirs sont sensoriels, associés à une empreinte affective. En d'autres termes, sur lui aussi, le divorce aura un impact, ce n'est pas parce qu'il est tout-petit qu'il ne s'aperçoit de rien ! 

2- Quelles sont les conséquences du divorce chez le tout-petit ? 

Le divorce représente un bouleversement de ses habitudes de vie qui sont la base de sa sécurité intérieure. Chez le très jeune enfant, la famille représente l'unité de base, les fondements de sa sécurité psychique : c'est grâce à la présence stable, constante et aimante de ses deux parents, qu'il peut se construire intérieurement. Les cris, heurts et disputes, peuvent profondément déstabiliser l'enfant, qui va ressentir le monde extérieur comme hostile et angoissant.

3- Comment se manifeste le mal-être chez le tout-petit ? 

Les insomnies avec cauchemars répétés sont les premiers signes que quelque chose ne va pas . Plus tard, le refus systématique de la nourriture doit alerter les parents .Une enfant de 2 ans dont les parents s'étaient séparés sans lui expliquer la situation, avait de fréquentes crises de larmes à la crèche, sans raison apparente. D'autres enfants peuvent réagir par une extrême agitation physique, des crises de colère et d'autres encore par l'apathie . Dans tous les cas, pour le tout-petit aussi, le divorce constitue une rupture de ses repères affectifs et il éprouvera aussi du chagrin et de la colère.
Une autre manifestation, réside dans l'apparition de peurs persistantes : peur des monstres, peur d'être kidnappé, peur d'être dévoré par des animaux . Ces peurs sont à prendre au sérieux et sont le seul moyen que l'enfant trouve pour exprimer ses angoisses.

4- Comment gérer la situation ? 

Il est capital de parler à l'enfant, même petit , pour lui expliquer d'une part la séparation en le rassurant, afin qu'il ne parte pas dans un monde imaginaire en se forgeant des explications plus ou moins terrifiantes. En effet, l'enfant a une autre façon que l'adulte de comprendre les événements ; pour lui " si papa et maman se quittent, cela veut dire, qu'ils sont capables de l'abandonner lui, ou bien de cesser de l'aimer ou encore, peut-être que quand ils seront fâchés, ils ne voudront plus habiter avec lui "
Il importe donc que les 2 parents s'unissent au moins dans l'intérêt de l'enfant pour lui rappeler leur amour indéfectible pour lui, et lui expliquer que si le couple se sépare, lui gardera toujours sa relation avec un papa et une maman qui l'aiment même séparément.

 

Conclusion : Le tout-petit a très tôt une perception de ce qui se passe autour de lui, il est très important pour son équilibre et sa construction, que les parents lui parlent, lui expliquent les événements présents et futurs et le rassurent sur l'amour inconditionnel qu'ils lui portent.

c
 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente