• Écoute
  • Rapidité
  • Proximité
  • Accessibilité

Coordonnées

Cabinet de Douai
44 place Charles de Pollinchove
59500 DOUAI

Tél : 03 27 94 59 19
Port : 06 31 55 36 36
Fax : 09 71 70 55 30

Cabinet d’Annoeullin
14 bis rue Pierre Ogée
59112 ANNOEULLIN

Tél : 03 20 86 84 40

mail : maitre.vachon@orange.fr

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pensions alimentaires: Quel montant déduire de ses revenus en 2020

Pensions alimentaires: Quel montant déduire de ses revenus en 2020

Le 20 janvier 2020
Pensions alimentaires: Quel montant déduire de ses revenus en 2020
Pour l’imposition des revenus perçus en 2019, les contribuables qui hébergent un enfant majeur qui se retrouve dans le besoin et non fiscalement compté à leur charge peuvent déduire de leur revenu global une pension alimentaire

Pour l’imposition des revenus perçus en 2019, les contribuables qui hébergent un enfant majeur qui se retrouve dans le besoin et non fiscalement compté à leur charge peuvent déduire de leur revenu global une pension alimentaire de 3 535 euros, qui correspond au montant forfaitaire de leurs frais d’hébergement et de nourriture. Si cette évaluation est insuffisante, ils peuvent retenir le montant de réel de leur dépense dans la limite globale de 5 947 €.

Si l’enfant ne vit pas au domicile du contribuable la limite de déduction des dépenses est fixée à 5 947 € par enfant, qu’il soit ou non célibataire. Ce plafond peut être doublé si l’enfant est célibataire chargé de famille ou marié/pacsé et que le parent contribue seul à ses besoins.

Pensions versées aux ascendants
Les contribuables qui hébergent des parents âgés sans ressources peuvent déduire 3 535 € de leur revenu global, ce qui correspond à l’évaluation forfaitaire de la valeur du logement et de la nourriture. S’ils sont âgés de plus de 75 ans et vivent sous leur toit, la déduction forfaitaire de ces avantages en nature est également admise dès lors que les revenus nets imposables de cet ascendant ne dépassent pas le plafond de ressources fixé pour l’octroi de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa).

Dans le cas où le contribuable verse à son parent une pension au titre de l’obligation alimentaire, il peut déduire la valeur de tous les avantages accordés, à condition d’être mesure de fournir des explications établissant que l’évaluation retenue n’est pas exagérée.

Attention, pour les juges, la déduction doit être limitée à la différence entre le seuil d’imposition à l’impôt sur le revenu et les ressources du parent dans le besoin (CE 27/07/2012 n°341387).

c
 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente