• Écoute
  • Rapidité
  • Proximité
  • Accessibilité

Coordonnées

Cabinet de Douai
44 place Charles de Pollinchove
59500 DOUAI

Tél : 03 27 94 59 19
Port : 06 31 55 36 36
Fax : 09 71 70 55 30

Cabinet d’Annoeullin
14 bis rue Pierre Ogée
59112 ANNOEULLIN

Tél : 03 20 86 84 40

mail : maitre.vachon@orange.fr

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > COMMENT SE RECONSTRUIRE APRES UN DIVORCE

COMMENT SE RECONSTRUIRE APRES UN DIVORCE

Le 08 septembre 2012
DIVORCE

La reconstruction après un divorce est une période longue et semée d'embûches, voici quelques repères des différentes phases à traverser, qui vous permettra de savoir où vous en êtes.

 

Les différentes phases de la reconstruction : 
 

1. La phase d'abattement 
C'est la première étape, la plus douloureuse, il s'agit de traverser le chagrin, la douleur de la perte, la solitude, les regards et reproches des enfants. Tenez bon et ne restez pas seule, appelez vos amies à la rescousse. 
Pour ne pas raviver la blessure, établissez une coupure physique et psychique avec votre ex, pas de coups de fil, pas de rencontres. C'est très important pour pouvoir se ressaisir et se restaurer.

2. La phase d'acceptation 
Accepter, c'est intégrer son histoire , c'est être sortie de la colère et du ressentiment, c'est ne plus se sentir coupable, c'est ne plus avoir ni regrets, ni remords.
Difficile, mais pas impossible ! Mais cela prend du temps, c'est comme cicatriser une blessure profonde : un véritable processus de deuil de l'ancienne relation de couple correspond à un travail psychique d'intégration et de régénération.

3. La phase " je surmonte-j'assume " 
Pour gravir encore une marche dans cet escalier de la guérison, il est important de faire un bilan honnête de ses erreurs et de ce qui n'a pas marché dans la relation, et pas seulement du côté de l'ex !! 
La relation a deux bouts, nous avons notre part de responsabilités à assumer. Pour progresser en maturité, examinez quelles ont pu être vos attitudes négatives ou toxiques pour la relation. Cela vous aidera à reconstruire sur de nouvelles bases, et vous évitera de tomber dans les mêmes pièges.

4. La phase des peurs 
Après une phase de mieux-être, où vous avez surmonté les défis juridico-administratifs du divorce, peut s'amorcer une période de peurs, tout à fait normale.
La première, la plus ancestrale, c'est la peur de l'inconnu : elle est légitime, car ne pas savoir ce qui nous attend, prouve que nous changeons nos habitudes, nous changeons de vie, ne pas maîtriser notre avenir, ça fait toujours peur. Pour avancer sur un terrain vierge, mieux vaut faire des petits pas, c'est plus sécurisant, autrement dit ne bouleversez pas tout d'un coup, allez-y doucement.

La peur de vivre seule est la plus classique. Nous détestons être renvoyée à nous-mêmes, à nos choix, à notre solitude. Traverser la vie sans l'autre nous paraît très angoissant, pourtant c'est en traversant une période de solitude que l'on se reconstruit le mieux, que l'on apprend à être un bon compagnon pour soi-même, et que l'on acquiert plus de solidité et plus d'autonomie.

5. La phase de régénération 
C'est la phase de renaissance, vous retrouvez votre capacité au bonheur, votre aptitude à savourer les petites joies de l'instant présent, vous positivez enfin !
Faire un bilan juste de ses ressources intérieures peut s'avérer très utile à ce moment-là, être accompagnée par un thérapeute ou un coach peut permettre d'avoir un regard neutre et bienveillant pour nous remettre en selle et restaurer une meilleure image de nous-mêmes. Les solutions sont en nous, nous sommes nos propres guérisseurs, mais nous avons parfois besoin d'aide pour rallumer l'étincelle de vie qui deviendra brasier.

 

 
 
c
 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente