• Écoute
  • Rapidité
  • Proximité
  • Accessibilité

Coordonnées

Cabinet de Douai
44 place Charles de Pollinchove
59500 DOUAI

Tél : 03 27 94 59 19
Port : 06 31 55 36 36
Fax : 09 71 70 55 30

Cabinet d’Annoeullin
14 bis rue Pierre Ogée
59112 ANNOEULLIN

Tél : 03 20 86 84 40

mail : maitre.vachon@orange.fr

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > la Cour d'appel de Douai fête son tricentenaire.

la Cour d'appel de Douai fête son tricentenaire.

Le 16 décembre 2013
http://www.300ans-courdappel-douai.fr

Charles-Joseph de POLLINCHOVE (1675 - 1756)

 
Son père, Jacques-Martin est lui-même Premier Président de 1671 à 1710. Licencié es lois, membre du magistrat de Tournai en 1699, il est reçu conseiller au Parlement de Flandre le 26 novembre 1703, Président à mortier en 1705 ; en 1710, il devient Premier Président  en remplacement de son père et Garde des Sceaux de la chancellerie dudit Parlement.

La lettre du Garde des Sceaux annonçant sa désignation précise : « ce doit être une grande satisfaction pour votre compagnie de ce que le Roi vous donne pour chef un officier qui doit vous être si agréable, nourri et élevé par vous, et qui a toutes les qualités nécessaires pour remplir les fonctions d’une charge aussi importante, avec tout le zèle, toute l’application et toute l’assiduité qu’elle demande ».

Il épouse à 55 ans Marie-Madeleine de Chamge de la  Saulderie âgée de 27 ans le 9 janvier 1730 en l’église Saint-Brice de Tournai, ils auront deux garçons et trois filles. Il préside le Parlement de Flandre pendant 46 ans, signant encore la minute des arrêts deux jours avant son décès. Il meurt dans l’exercice de ses fonctions, âgé de 82 ans, le 29 novembre 1756. 

Son oraison funèbre est prononcée par le père P. Stempels, de la compagnie de Jésus. Il est inhumé dans la collégiale Saint-Pierre à Douai. Son monument funéraire, érigé par sa famille est toujours visible, il a été exécuté par le célèbre sculpteur Allegrain en 1763.
 
 
Pour plus de renseignements 
 
http://www.300ans-courdappel-douai.fr
c
 

Texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente texte en attente